Témoignage: La mort du CHSCT, c’est la mort de la démocratie …

LA MORT DU CHSCT c’est LA MORT DE LA DEMOCRATIE au niveau des conditions hygiène et sécurité dans le monde du travail.
Monique Cobo, secrétaire régionale Auvergne Rhône Alpes de la CHSCT Régionale des lycées agricoles et déléguée syndicale, sud rural équipement
Ce comité qui est élu et représenté par tous les syndicats et les membres de l’administration est un espace essentiel pour discuter et évoquer tous les problèmes que rencontrent les personnels de tout genre au sein des structures de la fonction publique.
Il est un élément ESSENTIEL dans la régulation de la loi pour les travailleurs au niveau des conditions de travail.
Il permet de dévoiler les problèmes des risques psycho sociaux que les personnels peuvent subir et d’y apporter une solution.
Il remet en cause les conditions du travail souvent pitoyables existant dans certains secteurs d’activités.
Il peut faire des expertises en cas de problème grave etc…
Il est un ESPACE ESSENTIEL pour que la parole des ouvriers soit entendue.

 

La mort du CHSCT est l’ouverture a toutes les dérives du système d’exploitation (en autre la diminution des outils de gestion en matière de sécurité et d’hygiène dans les entreprises).
Plus personne ne sera là pour dénoncer et faire valoir les bonnes conditions du travail.
Plus personne ne pourra arrêter la course folle à la productivité qui fera passer le profit avant l’humain.

 

La mort du CHSCT qui passe par les ordonnances de Macron rentre bien dans une politique faite essentiellement pour les chefs d’entreprise. Ce sont les riches qui vont s’enrichir sur le dos des ouvriers qui devront travailler dans des conditions qui seront de moins en moins surveillées et régulées.

 

Nous ne pouvons admettre que l’OUTIL, la MACHINE passe avant le SALARIE, l’HUMAIN.
Nos pères et mères qui se sont battus pour avoir des acquis sociaux digne de citoyen vivant dans un pays dit démocratique  se retournaient dans leurs tombes à la lecture des ordonnances de Macron.

 

Alors NON NON NON a la suppression du CHSCT !!!!