Quand Muriel Pénicaud prônait l’élection directe des membres des CHSCT.

On peine à s’en souvenir car cela fait partie des rapports que les gouvernements successifs ont enterrés mais en 2010 Muriel Pénicaud, alors DRH de Danone, cosignait, avec Henri Lachmann et Christian Larose,  un rapport  sous le titre « Bien être et efficacité au travail – 10 propositions pour améliorer la santé psychologique au travail ».  Il y était par exemple question, en page 9, de « donner une nouvelle légitimité au CHSCT par l’élection directe de ses membres ».

rapport_Lachmann-Larose- Pénicaud